19/07/2009

Summer East Coast Tour - 1ère semaine

Nous profitons du congé de maternité de Catherine qui se termine bientôt pour enfin aller en Gaspésie.

Et tant qu’à faire, poussons un petit peu plus loin le périple jusqu’à Cape Cod, en passant par les Îles de la Madeleine, le Nouveau Brunswick, l’Île du Prince Édouard, la Nouvelle Écosse, le Maine, le Connecticut et le Massachussetts…

Bref nous longeons une bonne partie des côtes de l’Est Canadien et Américain depuis le golfe du Saint Laurent jusqu’à Boston. Ca devrait nous prendre 6 semaines.

Voici le trajet de notre première semaine :

carte1

Nous appellerons donc ceci le Summer East Coast Tour !

Nous faisons beaucoup de photos et ce n'est qu'une petite sélection que l'on peut voir ici, il y a beaucoup plus de photos visibles là :

http://www.facebook.com/album.php?aid=107171&id=73256...

Pour l’occasion nous avons acheté une Honda CRV de 2000 elle est verte (c’est bien les voitures vertes non ?), pas récente mais en bonne état et devrait tenir le coup pour ces quatre-cinq mille kilomètres.

Avec une bonne organisation, nous arrivons à caser tous les bagages dans la voiture.

OK, tout est là, on n'a rien oublié ? (on se rendra compte plus tard que la seule chose qu’on a oublié, c’est un deuxième jeu de clé pour la voiture, va falloir être prudent !)

Victoria est là aussi ? Parfait ! En route !

1

Première étape, la Gaspésie où nous retrouvons nos amis Edith et Xavier avec leurs fillottes Pauline et Lisa. Ils ont passé quelques temps à Montréal puis sont partis une semaine avant nous vers le lac Saint-Jean.

Nous les retrouvons sous la bruine à Trois-Pistoles le dimanche 5 juillet à l’embarcadère du traversier qui vient des Escoumins (sur la rive nord du Saint-Laurent).

traversier

La visite du lundi 6 juillet se fait au Jardin de Métis. Bel ensemble de jardins avec une partie « aménagements paysagers » faite par différents architectes et designers internationaux… C’est bin l’fun.

La phrase du jour : « Halala, ce serait encore plus beau sous le soleil » :)

3
 

Le soir, dodo dans un beau camping à Cap Chat au bord de l’eau, le soleil est de retour mais il fait encore bien caillant le soir, du coup malgré que nos belles tentes soient montées, nous allons squatter le beau VR (Véhicule Récréatif alias le mobilhome) bien chaud des Wielemans.

Chouette gros déjeuner (pancake, œuf, bacon, parasol…) le mardi 7 juillet sous le soleil.

5

Lion
Les Lions de Gaspésie.... 

Belle balade au Lac aux Américains dans le parc de la Gaspésie l’après-midi.

6

7

Le soir chouette gros souper au homard dans la gargote du camping.

Le mercredi 8 juillet, nous attaquons un (petit) sommet du parc de la Gaspésie, le Mont Ernest-Laforce (820m) qui nous permet d’avoir une belle vue sur l’ensemble du parc et qui fera de Victoria pour un court instant un des bébés les plus hauts du Québec.

8

Nous reprenons la route qui devient franchement super belle, voire écœurante vers Petite Vallée où nous dormirons, avec un petit arrêt en chemin au phare rouge de La Marthe. La chaîne de montagnes des Appalaches se termine ici et vient se jeter dans le Saint-Laurent… Du coup, ca fait une belle route vallonnée au bord de l’eau avec parfois des magnifiques falaises de terre rouge…. On vous le dit : é.c.o.e.u.r.a.n.t !

10

falaise

Surprise le lendemain matin où nous voyons batifoler plusieurs baleines au large de la plage du camping. Ca prend quand même une paire de jumelles… Mais il n’en faut pas plus pour combler Edith.

Nous sommes le jeudi 9 juillet et l’étape suivante est Percé. En chemin, nous nous arrêtons pour visiter le plus haut phare du Canada… Mouais, rien d’exceptionnel… les autres phares du Canada ne doivent pas être bin bin hauts…

Mais Edith est aux anges (et les autres aussi en fait) les Baleines sont toujours là et il ne faut même plus de jumelles pour les voir.

Nous arrivons à Percé sous le soleil couchant dans un beau camping avec vue sur le rocher (l’équivalent Étretatien d’icitte)

12
 

15

Vendredi 10 juillet, petit tour en bateau pour aller voir le rocher de près (histoire de vérifier que c’est un vrai en pierre et non en carton) et pour faire le tour de l’Île Bonaventure voisine. Nous débarquons ensuite sur l’île inhabitée depuis quelques lustres et transformée en parc naturel.

Après une petite balade de ¾ d’heure, nous arrivons au bord des falaises où nous attend un spectacle grandiose !

Il faut savoir que l’Île Bonaventure est le Saint-Tropez (ou le Blankenberge ou encore le Torremolinos pour ceux qui veulent) des Fous de Bassan. J’ai pas vraiment compris ce qu’ils venaient faire ici mais ils ont l’air de bien aimer.

Du coup c’est sympa pour nous parce qu’on peut les voir vraiment de très près, un spectacle qui pue mais qui est très impressionnant.

14
 

japonais
 

Redodo à Percé le soir.

Triste matinée le samedi 11 juillet, car les Wielemans nous quittent pour retourner prendre leur avion à Montréal, avec une étape à Québec. Gros adieux, on sort les mouchoirs, ils vont nous manquer !

À Victoria aussi qui a pu profiter un peu de son parrain et qui s’est bien marrée avec les filles.

Le micro-onde, l’eau chaude et la sdb aussi vont nous manquer ! À la dure maintenant !

De notre côté nous avons aussi une grosse étape pour rejoindre le camping Colibri à Caraquet au Nouveau Brunswick. En plein dans la péninsule Acadienne… Ils sont comiques ces Acadiens. Ils n’ont rien à voir avec les Québécois, c’est simplement d’autres francophones en Amérique du Nord. Puis ils sont sacrément fiers de leur culture et patrimoine… Ca viendrait à l’idée à quelqu’un de peindre un drapeau belge sur toute la façade de sa maison ? Bin eux en tous cas, ils aiment bien leur drapeau !

maison
 

Le dimanche 12 juillet, nous allons visiter une reconstitution d’un village Acadien du 18ème au 20ème. C’est bien fichu et comme il se doit on se fait mettre dehors à la fermeture du site sans avoir tout vu.

Nous avons fait une chouette photo en costume d’époque à trois :).

19ème

Ha oui, la pluie a fait son apparition la nuit. Pas drôle de replier toutes les affaires dans ces conditions. La pluie dure jusqu’au milieu de l’aprèm’ mais heureusement pas trop fort. Resoleil après :).

Nous reprenons la route vers 18 heures pour aller dormir à Bouctouche. Nous arrivons à 21 heures. Du coup, un peu tard pour aller camper, nous allons dormir au motel. Chouette, un bain !

 

Fin de la première semaine…

18:36 Écrit par Chocolat et Frite dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Tout s'explique! C'est donc cela, vous n'êtes plus à Montréal. Parce que ça fait un moment que l'on vous attend chez vous. Toujours personne. Ne vous inquiétez pas, on s'occupe du chat et des fleurs.

Bon voyage et vive l'Acadie libre!

Écrit par : manuMTL | 20/07/2009

"Maman, c'est dommage, on aurait quand même dû rester là-bas hein..."

Écrit par : Pauline | 21/07/2009

Les commentaires sont fermés.